Accueil Business Comment monter sa SARL ?

Comment monter sa SARL ?

Comment créer un SARL ? Évaluer mon projet Faire des études de marché Choisir mon statut Rédiger un plan d’affaires Financer mon projet Créer myBusiness Gérer myBusiness Mon secteur d’activité Sommaire exécutif

  • Les caractéristiques de la LLC
  • Solutions pour créer une LLC
  • Les avantages de la LLC
  • Fiscalité des gestionnaires et des partenaires de LLC
  • Les
  • formalités de création d’une LLC

Définition d’une LLC : société à responsabilité limitée La

société à responsabilité limitée LLC est la forme d’une société populaire auprès des entrepreneurs français souhaitant ouvrir une entreprise avec plusieurs partenaires. La force de son statut doit être adaptée à tout projet de création d’entreprise, tout en garantissant une responsabilité financière limitée aux contributions des différents partenaires. C’est donc une solution parfaite lorsque vous voulez démarrer une entreprise sans prendre trop de risques financiers. Si vous n’avez pas encore décidé d’ouvrir ce type d’entreprise, vous pouvez utiliser notre outil pour évaluer votre projet, sinon suivre notre guide pour créer une LLC.

A lire également : Comment organiser une soirée d'entreprise ?

Les caractéristiques de la LLC

Les associés

Une SARL peut être composée d’un seul partenaire (c’est ce qu’on appelle EURL — une entreprise à responsabilité limitée), ou de plusieurs (dans une limite de 100). Il peut s’agir de personnes physiques ou morales (une société peut donc être associée à une LLC). Le particularité de SARL pour les associés est la limite des pertes aux montants de leur contribution . Même si, dans certains cas, comme nous le verrons ci-dessous, cette limite peut être levée. En échange de leurs contributions, les partenaires ont le droit de vote lors des réunions et peuvent participer aux décisions de la vie de l’entreprise.

Capital social

Le capital social est librement fixé dans les statuts par les associés fondateurs. Il n’y a pas de capital minimum pour ouvrir une SARL (comme pour la création d’un SAS par exemple). Il peut être de différentes formes : contributions en espèces, contributions en nature ou dans l’industrie. Dans ce dernier cas, les statuts de la SARL déterminent les conditions dans lesquelles les actions de l’industrie peuvent être souscrites. Il est important de noter que seules les contributions en espèces et en nature contribuent à la création du capital social.

A lire également : Comment facturer depuis l'étranger ?

Lorsque LLC est une société à capital variable, il est nécessaire de mentionner dans les statuts le montant du capital non réductible (obligatoire plus d’un dixième du capital social fixé dans les statuts). Il devra alors être déclaré au Registre du Commerce et des Sociétés . Grâce à ce système, l’ouverture d’une SARL permet de faciliter l’entrée ou la sortie des associés en évitant trop de formalisme.

Dépôt de compte

La SARL doit déposer ses comptes annuels auprès du tribunal de commerce dans un délai d’un mois à compter de leur approbation par les associés (ce délai peut être prolongé d’un mois supplémentaire s’il s’agit d’un dépôt électronique).

Le siège social

LLC peut être domiciliée dans ses propres locaux ou au domicile de son gérant.

Régime social et rémunération du gestionnaire

SARL peut être gérée par une ou plusieurs personnes physiques appelées « gestionnaire ». Cependant, il n’est pas nécessairement associé dans l’entreprise. Leur nomination a lieu à la suite d’une réunion ou directement dans les statuts. Le rôle et le pouvoir de le ou les gestionnaires sont définis dans les lois La . Il est la personne morale responsable de la LLC et la seule personne autorisée à agir au nom de la société.

Assemblées générales

La LLC doit tenir une assemblée générale au moins une fois par an pour l’approbation de ses comptes, et ce, dans les 6 mois suivant la fin de l’exercice.

Solutions pour créer une SARL gratuitement

Afin de faciliter le processus de création de votre SARL, notre partenaire Captain Contract, vous propose de réaliser vos procédures en ligne en quelques clics.

Avantages de la LLC

Forfaits spéciaux

Le régime familial SARL est spécifique à ce statut, SAS ou SA ne peut en bénéficier. Il permet un bénéfice illimité du système d’impôt sur le revenu (IR) sans limite de temps.

Le statut du conjoint

La création d’une SARL offre la possibilité pour le conjoint du gestionnaire d’opter pour le statut de conjoint collaborateur si l’entreprise ne compte pas plus de 20 employés. Cela permet au conjoint de bénéficier d’une protection socialement complète sans avoir de salaire, de participer légalement à l’activité de l’entreprise et donne le pouvoir d’effectuer à la place du gestionnaire les actes administratifs relations au fonctionnement de la LLC.

La possibilité d’avoir plusieurs

gestionnaires L’ une des grandes forces de la SARL, contrairement au SAS où il n’y a qu’un président, est d’offrir la possibilité de nommer plusieurs gestionnaires. En particulier, cela permet de répartir plus équitablement le pouvoir entre les partenaires fondateurs.

Statut TNS

C’ est probablement l’avantage le plus connu de ce statut juridique, le statut de travailleur indépendant TNS. Il aide à éviter le formalisme lié à la paie (pas de fiche de paie, pas de rapport à l’URSAFF, etc.) mais au-dessus tout cela pour réduire le taux de cotisation de sécurité sociale par rapport à celui d’un gestionnaire salarié.

La protection des associés

SARL protège les partenaires en particulier les nouveaux entrants, car les statuts sont beaucoup plus formatés que dans le cas d’un SAS . En effet, la plupart des modalités sont fixées par la loi, ce qui permet d’éviter les mauvaises surprises.

Attention, la limitation de responsabilité des associés, en ce qui concerne le montant des contributions, peut être mise en jeu si une mauvaise gestion (même insouciance ou négligence) a été commise et si ces erreurs ont contribué à l’insuffisance des actifs de l’entreprise. Le (s) partenaire (s) coupable (s) devra (s) assumer (s) les responsabilités de l’entreprise . Seul un tribunal peut toutefois être habilité à renoncer à cette protection.

Imposition de la société à responsabilité limitée (LLC)

LLC est assujettie au régime fiscal des sociétés (IS).

En vertu de ce régime, l’administration fiscale considère la société séparément de ses administrateurs (ces derniers seront imposés sur leur rémunération et sur les dividendes reçus, dans leur propre impôt sur le revenu). La société calcule et déclare donc ses bénéfices nets (dont la rémunération des administrateurs peut être déduite), ainsi que le paiement des impôts sur les sommes dues.

Le taux d’imposition dépend du montant du chiffre d’affaires :

  • Chiffre d’affaires annuel hors taxes supérieur ou égal à 7.630.000€ , taux normal d’imposition de 33.33% sur les bénéfices.
  • Chiffre d’affaires annuel hors taxes inférieur à 7 630 000 euros
    • Le capital de votre entreprise a été intégralement versé par les associés et est détenu à au moins 75% par des personnes physiques : 15% du bénéfice imposable limité à 38,120 euros, pour les PME sur ses premiers 38,120 euros de bénéfices et 33,1/ 3% pour le reste de ses bénéfices.
    • La capitale de votre société n’a pas entièrement payé par les associés ou est détenue pour moins de 75 % par des personnes physiques : 33,1/ 3 % pour l’ensemble de ses bénéfices.
    • D’ autres conditions spéciales peuvent réduire le taux SI, vous pouvez le savoir en cliquant ici.

Imposition des gérants et partenaires de LLC

Le système fiscal de LLC permet aux dirigeants d’être imposés uniquement sur l’impôt sur le revenu , que ce soit pour la rémunération reçue ou pour les dividendes reçus. Les associés sont également imposés sur le revenu lorsqu’ils reçoivent des dividendes.

Les formalités de formation d’une LLC

Pour créer votre LLC, vous devez suivre la procédure suivante :

  1. Rédaction des statuts de la LLC. Ils définissent les droits et les devoirs de chacun des associés et administrateurs. Ils fixent également les règles de fonctionnement de l’entreprise.
  2. Préparer la nomination du ou des gestionnaires . Deux exemplaires signés par tous les associés sont requis pour l’enregistrement de la société.
  3. Prendre rendez-vous dans une banque pour l’ouverture d’un compte d’affaires et le dépôt du capital social (la partie en espèces). Ces fonds seront bloqués par la banque jusqu’à ce que le Kbis soit introduit dans le dossier, c’est-à-dire que la société est officiellement créée.
  4. Publier un avis de constitution de la LLC dans un journal ayant droit à des annonces légales.
  5. Prenez rendez-vous avec le Centre de formalités commerciales de la CCI (CFE) compétent . Voici la liste des CFE
  6. Enfin, l’original des statuts doit être enregistré dans un délai d’un mois à compter de la signature au bureau d’enregistrement du Centre fiscal

VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ? VOTER ! 4.6 / 5 ( 18 votes ) CONNEXE SUR LES RÉSEAUX 19 467 Les fans 2 349 Abonnés BULLETIN INSCRIVEZ-VOUS ! Recevez toutes les nouvelles du plan d’affaires une fois par mois dans votre boîte e-mail.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!