Accueil Santé Comment protéger ses articulations ?

Comment protéger ses articulations ?

[ vc_row el_class= » article-content »] [vc_column el_class= » contenu en boîte »] [vc_column_text el_class= » article-lead » css= » .vc_custom_1509710395140 {margin-left : 45px !important ;} »]Les articulations permettent aux os de se déplacer les uns par rapport aux autres. Ils sont la pièce maîtresse de la mobilité du corps. Préserver vos articulations est donc essentiel pour maintenir la mobilité, maintenir un minimum de flexibilité et prévenir les douleurs quotidiennes.

Avec le temps ou sous l’influence de certains facteurs (hérédité, surpoids, certaines activités sportives…), la flexibilité des articulations diminue. Cartilage, un tissu conjonctif blanc, lisse et élastique qui couvre la pointe de l’os et la protège, s’use et s’amincit. Il ne peut plus remplir son rôle de faciliter le mouvement des articulations et d’amortissement des chocs. Ce qui peut conduire à l’inconfort et à la douleur.

A voir aussi : Mutuelle animaux : comment la choisir ?

Voici quelques conseils pour prendre soin de vos articulations :

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column_text css= » .vc_custom_1582886038580 {margin-bottom : 0px !important ;} »]

A lire aussi : Pourquoi faire du sport ?

1/ Remplir avec de la nourriture

[ /vc_column_text] [vc_column_text]

et épices riches en antioxydants

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row el_class= » article-content »] [vc_column] [vc_column_text css= » .vc_custom_1509710416927 {margin-right : 30px !important ; margin-left : 30px !important ;} »]

Lorsque les articulations sont douloureuses, la production de radicaux libres — substances dérivées de l’oxygène et fabriquées par le corps en cas d’agression — augmente. Le résultat est un stress oxydatif qui accélère la dégradation des cartilages.

Pour protéger le cartilage et combattre ces radicaux libres, les légumes et les fruits de couleur (cassis, orange, tomate, carotte, brocoli…) sont de puissants antioxydants. Consommer à la fois crus et cuits et combiner avec d’autres sources d’antioxydants tels que le curcuma. Le curcuma est connu pour le maintien la santé des articulations et des os.

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row el_class= » article-knowledge » css= » .vc_custom_1507211724786 {margin-right : 50px !important ; margin-left : 50px !important ; padding-top : 10px !important ; pagaie droite : 10px !important ; rembourrage bas : 10px !important ; pagayer à gauche : 10px !important ;} »] [vc_column width= » 1/2″ el_class= » article-knowledge-left-bis vc_col-sm-6″ css= » .vc_custom_1507558499565 {padding-right : 0px !important ; pagayer à gauche : 5px !important ;} »] [vc_single_image image= » 12479″ img_size= » full » alignment= » centre » css= » .vc_custom_1582886563547 {margin-top : 50px !important ; margin-right : 0px !important ; margin-bottom : 0px !important ; margin-left : 0px !important ;} »] [/vc_column] [vc_column width= » 1/2″ el_class= » article-knowledge-right-bis vc_col-sm-6″] [vc_single_image image= » 6814″ img_size= » full » alignment= » centre » css= » .vc_custom_1507560170050 {margin-bottom : 0px !important ;} »] [vc_column_text css= » .vc_custom_15077266138 {margin-top : 5px !important ; margin-bottom : 0px !important ;} »]

Le saviez-vous ?

[ /vc_column_text] [vc_column_text css= » .vc_custom_1511271635576 {margin-bottom : 10px !important ; margin-left : 90px !important ; border-droite largeur : 7px !important ; pagayer droit : 40px !important ;} »] Le curcuma est une épice aux propriétés bénéfiques. En plus de ses propriétés antioxydantes, cette épice agit sur le foie, la rate et l’estomac. En intervenant dans la régulation des troubles digestifs, il contribue à un meilleur confort digestif. C’est un allié formidable qui favorise la résistance du corps et renforce le système immunitaire.[/vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_empty_space] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column] [vc_column_text]

2/ Compléter le régime alimentaire par des intrants de plantes et de produits de la mer

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_row el_class= » article-content »] [vc_column] [vc_column_text el_class= » article-lead »] Les plantes sont particulièrement recommandées pour une bonne minéralisation osseuse et un meilleur confort articulaire. Ils se trouvent sous forme de compléments alimentaires : [/vc_column_text] [vc_column_text css= » .vc_custom_1509710439996 {margin-right : 30px !important ; margin-left : 30px !important ;} »]

  • Lepasse-temps de terrain ou« queue de chat  » Cette plante, qui contient de la silice et des flavonoïdes, joue un rôle dans la formation des tissus conjonctifs et donc sur la résistance des cartilages.
  • Harpagophytumou« griffe du diable » Cette plante phare du bon fonctionnement des articulations calme la sensation de douleur.
  • Chondro itine et glucosamine Ces substances naturellement produites par le corps maintenir l’intégrité du cartilage. Avec l’âge ou en cas de perturbations du métabolisme, ils peuvent échouer et conduire à une gêne articulaire. On les trouve comme éléments nutritifs naturels provenant des mollusques et des coquilles de poisson.
  • Huile de krill Cette huile est naturellement riche en oméga 3 phospholipides (EPA et DHA) et en astaxanthine, un pigment naturel proche du bétacarotène.

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row el_class= » article-knowledge » css= » .vc_custom_1507211724786 {margin-right : 50px !important ; margin-left : 50px !important ; padding-top : 10px !important ; pagaie droite : 10px !important ; rembourrage bas : 10px !important ; pagayer à gauche : 10px !important ;} »] [vc_column width= » 1/3″ el_class= » article-knowledge-left-bis vc_col-sm-6″ css= » .vc_custom_1539938685552 {padding-right : 0px !important ; pagayer à gauche : 5px !important ;} »] [vc_single_image image= » 614577″ img_size= » full » alignment= » centre » onclick= » lien custom_link  » css= » .vc_custom_1582886906064 {margin-top : 50px !important ; margin-right : 0px !important ; margin-bottom : 0px !important ; margin-left : 0px !important ;} » link= » https://www.fleurancenature.fr/gluco-chondro-fort.html »] [/vc_column] [vc_column width= » 1/2″ el_class= » article-knowledge-right-bis vc_col-sm-6″] [vc_column_text css= » .vc_custom_1582885795023 {margin-top : 5px !important ; margin-bottom : 0px !important ;} »]

Joints les plus vendus

[ /vc_column_text] [vc_column_text css= » .vc_custom_1582886946098 {margin-bottom : 10px !important ; margin-left : 90px !important ; border-droite largeur : 7px !important ; pagayer droit : 40px !important ;} »]

Libérez vos mouvements : soulagez vos articulations !

  • Action rapide grâce à l’harpagophytum
  • Action durable grâce à la vitamine C et au cuivre
  • Contient de la glucosamine et de la chondroïtine

Je le découvre sur l’e-shop

>

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_empty_space] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column] [vc_column_text]

3/ Maintenir l’équilibre acido-basique

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row el_class= » article-content »] [vc_column] [vc_column_text css= » .vc_custom_1509714723415 {margin-right : 30px !important ; margin-left : 30px !important ;} »]

Le corps est programmé pour vivre dans un équilibre parfait entre le degré d’acidité et d’alcalinité mesuré par le potentiel hydrogène (ou pH) dans le sang.

Les habitudes de vie ainsi que l’alimentation ou le stress tendent à incliner l’équilibre vers l’acidification, l’une des principales causes de la plupart des maladies métaboliques.

Face à un excès d’acidification du sang, le corps a des « systèmes tampons » (système respiratoire, reins) pour neutraliser cet excès. Mais parfois, ces systèmes sont obsolètes. Pour contrebalancer l’excédent acidité, l’organisme tire ensuite des substances minérales alcalines présentes dans les réserves : os, cartilages, dents, etc. L’installation de déminéralisation (perte de calcium) et la manifestation de l’arthrose, l’ostéoporose ou la carie dentaire.

La restauration de l’équilibre acido-basique peut régénérer un os ou un cartilage déminéralisé et ralentir la progression de l’arthrose ou de l’ostéoporose.

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row el_class= » article-content article-boxed-section » css= » .vc_custom_1507295279041 {margin-right : 30px !important ; margin-left : 30px !important ;} »] [vc_column] [vc_column_text el_class= » article-boxed-section-title »]

Pour maintenir le capital osseux et lutter contre l’acidification :

[ /vc_column_text] [vc_row_inner] [vc_column_inner] [vc_column_text]

PrivilAgier

  • sources de calcium d’origine végétale telles que le brocoli, les haricots rouges, cresson, amandes…
  • aliments alcalins : fruits, légumes, graines, légumineuses
  • compléments alimentaires à base de carbonate de calcium souvent combinés avec de la vitamine D pour une meilleure absorption intestinale

Éviter ou limiter

  • produits céréaliers raffinés
  • aliments acidifiants : produits riches en protéines animales tels que la viande, la charcuterie, les produits laitiers, le poisson ou les œufs
  • apport en sel qui augmente la perte de calcium

[ /vc_column_text] [/vc_column_inner] [/vc_row_inner] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column_text]

4/ Douleur apaisante avec massages

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column_text css= » .vc_custom_1578384333465 {margin-right : 30px !important ; margin-left : 30px !important ;} » el_class= » article-content »]

Les plantes sont les grands alliés des personnes qui rencontrent des problèmes communs. La nature est une formidable réserve d’analgésique, substances anti-inflammatoires, reminéralisantes, détoxifiantes.

Rien de tel qu’un massage articulaire avec des plantes pour apaiser la raideur et l’inconfort articulaire.

Pour maximiser les avantages d’un massage, utilisez :

  • baume harpagophytum
  • gouttes d’huile essentielle de cajeput

[ /vc_column_text] [vc_single_image image= » 12480″ img_size= » 900×614″ alignment= » centre »] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column] [vc_column_text]

5/ Faire des exercices physiques adaptés

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_single_image image= » 614746″ img_size= » full » alignment= » centre »] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column] [vc_column]] n_text css= » .vc_custom_1509714787982 {margin-right : 30px !important ; margin-left : 30px !important ;} » el_class= » article-content »]

Pour lutter efficacement contre l’inconfort articulaire, il est nécessaire de bouger ! La pratique de l’activité physique est bénéfique pour le corps et pour les articulations. Il vous permet de :

  • maintenir la mobilité
  • renforcer les muscles autour de l’articulation
  • cartilage nourrissant
  • réduire le risque de chute
  • améliorer la qualité de vie
  • soulager la douleur

Déplacer, oui, mais doucement et modérément. Pour préserver les articulations, privilégiez l’aquagym, la gymnastique douce, le cyclisme, la marche ou la natation.

Les sports à fort impact tels que l’haltérophilie, l’escrime, le rugby, le football… peuvent à long terme exercer une pression sur les articulations et causer des dommages cartilagineux.

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column_text]

6/ Empêcher une augmentation de poids

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column_text css= » .vc_custom_1509714823957 {margin-right : 30px !important ; margin-left : 30px !important ;} » el_class= » article-content »]

Le surpoids provoque un excès de poids pression sur les articulations, en particulier celles dans les genoux ou les hanches qui soutiennent le poids corporel. Cela contribue à accélérer l’usure des cartilages, l’étirement des ligaments et l’écrasement du ménisque et conduit progressivement à la dégénérescence des articulations (arthrose).

En outre, le surpoids active de petits récepteurs de pression situés dans les membranes des cellules cartilagineuses. En réponse à cette alerte, le corps libère des enzymes et des produits chimiques qui détruisent la matrice extra-cellulaire, une substance fondamentale qui soutient l’artilage.

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [/vc_column] [/vc_row]

augmentation de poids

[ /vc_column_text] [/vc_column] [/vc_row] [vc_row] [vc_column] [vc_column_text css= » .vc_custom_1509714823957 {margin-right : 30px !important ; margin-left : 30px !important ;} » el_class= » article-content »]

Le surpoids provoque une pression excessive sur les articulations, en particulier ceux dans les genoux ou les hanches qui soutiennent le poids corporel. Cela contribue à accélérer l’usure des cartilages, l’étirement des ligaments et l’écrasement du ménisque et conduit progressivement à la dégénérescence des articulations (arthrose).

En outre, le surpoids active de petits récepteurs de pression situés dans les membranes des cellules cartilagineuses. En réponse à cette alerte, le corps libère des enzymes et des produits chimiques qui détruisent la matrice extracellulaire, la substance fondamentale supportant le

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!