Accueil Famille Ce qu’il faut savoir sur les droits d’entrée de l’assurance vie
Ce qu'il faut savoir sur les droits d'entrée de l'assurance vie

Ce qu’il faut savoir sur les droits d’entrée de l’assurance vie

Le contrat d’assurance vie est une option que beaucoup de consommateurs choisissent en raison des multiples avantages que cela présente. Bien qu’il soit avantageux, il impose des obligations contractuelles que l’assuré doit connaître avant la signature du contrat. Les droits d’entrée en font partie.

Quels sont les détails d’un contrat d’assurance ?

Le contrat d’assurance est une cotisation faite par une personne physique auprès d’une entreprise compétente. Il peut s’agir d’une société d’assurance, ou d’une banque. Quelle qu’elle soit, elle fait mieux comprendre l’assurance vie au contractant et les différents détails inhérents à la souscription de ce type de contrat.

A lire aussi : Puis-je travailler pendant mon congé parental ?

D’abord, le contrat d’assurance vie implique trois parties : l’assureur, l’assuré et le bénéficiaire. Le premier s’assure, au nom de l’entreprise, de faire bénéficier au souscripteur tous les droits que lui concède le contrat. L’assuré fait le choix de l’option qui lui convient quant au versement des cotisations et les clauses liées à la rupture du contrat. Quant au bénéficiaire, il est celui qui reçoit les fonds à l’expiration de l’accord, conformément à la volonté du souscripteur.

Il peut également être impliqué dans les préparatifs des obsèques de ce dernier. Avant la signature du contrat, l’assuré peut néanmoins se renseigner sur les autres dispositions contractuelles, en particulier sur les frais d’entrée, avec des articles dédiés.

A lire en complément : Consulter un voyant marabout pour résoudre vos problèmes de coeur

Qu’est-ce-que les droits d’entrée du contrat d’assurance vie ?

Pendant l’exécution du contrat, le versement des  cotisations ne sont pas les seules obligations du souscripteur. Ces primes sont soumises à des retraits notifiés dans le contrat, à chaque paiement, à compter du premier. C’est un pourcentage situé entre 0 et 5% prélevé des versements que vous effectuez.

qu’il faut savoir sur les droits d’entrée de l’assurance vie

Le montant exact dépend de votre assureur, du type de contrat choisi. Il est donc possible que le pourcentage prélevé soit moins élevé lorsque vous versez un montant conséquent. Les droits d’entrée permettent aux assureurs de remplir leur contrat par rapport à la rémunération des distributeurs de contrats. Cependant, il faut préciser que ces frais d’entrée sont appliqués par les structures d’assurances physiques.

Les droits d’entrée de l’assurance vie sont-ils négociables ?

Les assureurs étant disposés à proposer des services à la clientèle selon leurs situations, il est bien possible de revoir les termes liés aux droits d’entrée. Cependant, cette négociation se fait en fonction de certains critères. Pour le déroulement de la cérémonie en cas de décès, il faut prévoir :

  • Le montant de cotisation versé, qui doit être de 10 000 euros au minimum;
  • le paiement régulier, qui fait de l’assuré un client fiable;
  • le profil de l’assuré. S’il est jeune, c’est un avantage pour l’assureur pour espérer une longue durée du contrat;
  • La relation entreprise-client, en particulier l’ancienneté de leur collaboration ;
  • l’ouverture supplémentaires d’autres contrats d’assurance, par des proches de l’assuré;
  • La fidélité du client, etc…

Ces conditions rassurent l’assureur sur la qualité de son client. Ce qui facilite les négociations contractuelles sur le pourcentage des droits d’entrée.

Quels autres frais sont prélevés de la cotisation du souscripteur ?

Outre les droits d’entrée, les frais de gestion et d’arbitrage sont également prélevés. Le premier est prélevé annuellement pour couvrir une rémunération liée à la gestion administrative du contrat d’assurance.

Le pourcentage est appliqué sur les sommes des fonds en euros et celles des unités de compte. Quant aux frais d’arbitrage, ils interviennent en cas de transfert des fonds d’une autre type de compte vers celui du contact d’assurance.

ARTICLES LIÉS