Accueil Tech Quelle est la différence entre un poste à souder MIG et TIG ?

Quelle est la différence entre un poste à souder MIG et TIG ?

Lorsque les besoins de soudure de très haute qualité se font sentir, c’est bien vers : les différents processus de soudage l’on se tourne. Ce procédé de soudage étant lui-même composé de différentes méthodes si bien que certaines conditions peuvent nécessiter une méthode spécifique. Cela dit, en fonction de la méthode choisie, son poste de soudage approprié. Quelle différence y a-t-il entre le procédé de soudage MIG et TIG ? Allons donc voir la spécificité de chacun et leur différence.

Soudage : qu’est-ce ?

La soudure est un ensemble de technique permettant d’assembler plusieurs pièces de métal. C’est en effet un traitement thermique pour réaliser un joint à partir de pièces de mêmes propriétés. Pour que la réalisation de ce joint soit parfaite et de qualité, il faut : le matériau d’apport, une source de chaleur et une protection. Le matériau d’apport est une sorte de baguette de métal facilitant l’assemblage des morceaux à fusionner.

Lire également : Comment installer Orange UHD TV décodeur sur wifi ?

Cependant, la source de chaleur quant à elle peut être une flamme, un arc électrique, une pression… Toutefois, l’arc électrique est la technique de réchauffement le plus employé et plébiscité à cause de l’arc. Il s’agit en réalité, cet arc, la partie physique entre le métal de base et la pointe de l’électrode enrobée.

Il permet de ce fait, l’arc, de fondre les métaux et de les fusionner. Pour ce qui est de la protection, il s’agit de toute substance en mesure de protéger votre joint contre l’oxygène. Faut-il le souligner, sans cette protection, la soudure est perméable, fragile.

A lire aussi : Voirseries : le site des séries en streaming

Poste à souder MIG : ce qu’il faut savoir

Il existe plusieurs machines dites poste à souder pour réaliser une bonne soudure, dont le poste à souder MIG. En faisant usage du poste à souder MIG pour réaliser une soudure, on parle du procédé de soudage MIG. En effet, ce procédé fait partie de la méthode la plus utilisée en industriel. Et ce, à l’arc des métaux usant des électrodes fusibles sous protection de gaz. Dans l’utilisation de ce poste à souder MIG, il faut : le gaz chimiquement inerte appelé, Metal Inert Gas (MIG) en anglais, savoir l’hélium ou l’argon.

 

C’est un équipement conçu pour la maintenance du cuivre, de l’aluminium, du magnésium, etc. Il permet aussi en plus de la maintenance, l’assemblage et la réparation de ceux-ci. Poste de soudure monophasé, pour l’utiliser, il faut simplement le brancher à une prise domestique de 230 V-16 V. Et ce, pour un soudage à l’intérieur et non en plein air.

Quid du poste à souder TIG ?

C’est une forme analogue, le soudage TIG, du soudage à l’arc électrique. Comme son nom pouvait l’indiquer, l’acronyme TIG signifie Tungsten Inert Gras en anglais. Pour dire, qu’il s’agit d’un poste à torche céramique couronnée par une électrode en Tungsten qui : diffuse de l’énergie, un gaz neutre capable de fondre un métal.

Simultanément, l’argon ou l’hélium se libèrent sous forme de gaz actif pour défendre des impuretés présentes dans l’air. Et ce, sur le bain de fusion. De ce fait, le soudeur pourra appliquer soit manuellement ou non, selon le modèle de poste, un métal d’apport. Et c’est ce dernier qui se fond avec le bain de fusion pour donner un cordon de soudure.

Poste à souder MIG et TIG : leurs points de divergence

Après quelques aperçus sur les deux notions, il importe à présent de ressortir ce qui différencie les deux postes à souder. En effet, lorsqu’on prend le procédé de soudage MIG, il faut reconnaître qu’il s’agit d’une technique assez rapide que celle TIG. De plus, avec le poste à souder MIG, vous limitez toutes déformations de soudure.

Par ailleurs, bien que la vitesse de soudage TIG soit lente par rapport à celle de MIG ; le rendu du travail est plus esthétique que celui du MIG. Non seulement plus esthétique, mais le travail est assez précis et robuste. Cependant, lorsqu’il s’agit de prendre en compte le facteur vitesse de livraison et non esthétique, le privilège est : donné au MIG. Toutefois, le procédé TIG est mieux que MIG s’il s’agit d’une soudure visible.

Pour finir, le poste à souder MIG s’utilise uniquement sur les pièces métalliques telles l’aluminium et autres. Et ce, importe peu, leur épaisseur. Tandis que celui du TIG s’emploie pour un travail plus professionnel sur toutes sortes de métaux.

ARTICLES LIÉS