Accueil Santé Signal dentifrice : composition et utilisation

Signal dentifrice : composition et utilisation

Il existe de nombreuses gammes de dentifrices. Les marques proposent des produits toujours plus performants et miraculeux. Mais qu’en est-il vraiment de leur réelle efficacité ? Les consommateurs se préoccupent de plus en plus des composants constituant leur dentifrice. Quels sont les composants à proscrire ? Que trouve-t-on dans les dentifrices de la marque Signal ? C’est ce que vous allons vous expliquer dans cet article !

Un dentifrice efficace c’est quoi ?

En premier lieu, il est important qu’un dentifrice soit composé de fluor. La raison est simple : le fluor permet de lutter contre la déminéralisation des dents causée par les sucres. A long terme, il s’agit d’éviter l’apparition des caries.

A lire également : Les dentifrices blancheurs

Que doit-on retrouver d’autres dans un dentifrice ? Un dentifrice a pour mission d’éliminer les bactéries et d’être un anti-inflammatoire. C’est pourquoi des composants antiseptiques font partis de la recette d’un dentifrice. On retrouve également un tensio-actif qui permet à la plaque dentaire de se décoller. Des humectants pour humidifier le dentifrice et l’empêcher de sécher dès qu’il est à l’air libre. Un conservateur va empêcher les bactéries de proliférer et des épaississants vont donner de la texture pour un meilleur confort d’utilisation.

Les composants à éviter dans un dentifrice

Il faut d’abord faire attention au fluor qui doit être dosé à la juste mesure. Les concentrations que l’on trouve le plus souvent se situent entre 1000 et 1500 ppm de fluor. Le Conseil Supérieur de la Santé recommande de ne pas dépasser 1400 ppm (parties par millions). S’il ne faut pas l’éviter, il convient d’être vigilant quant à son utilisation.

A voir aussi : Comment faire baisser la ferritine naturellement ?

Le SLS (sodium lauryl sulfate) est omniprésent dans nos produits d’hygiène. Utilisé pour son rôle abrasif, le sulfate est un véritable détergent qui assèche la bouche et peut même l’irriter.

Les PEG-32 sont aussi à éviter puisqu’ils sont très polluants. Il s’agit d’un agent moussant qui est exclu de tous les produits biologiques et dont on recommande une certaine vigilance. Avaler ce composant est déconseillé.

Le mica est incorporé dans les dentifrices afin de donner un effet brillant aux dents. Ce minéral très brillant est réduit en paillette et ne sert qu’à donner une illusion de blancheur. Il est par ailleurs déconseiller d’en avaler.

Le dioxyde de titane (E171) pour finir pâtit d’une mauvaise réputation. Très polluant, il est déjà très présent dans beaucoup de crèmes solaire. Ce colorant pourrait en plus présenter un risque de toxicité.

La composition des dentifrices signal

La marque Signal propose de nombreux dentifrices pour des problèmes particuliers. Cependant, en se penchant sur leur composition on peut remarquer qu’elles sont très semblables. En se référant aux données de Que choisir, nous pouvons noter la présence de PEG, de Sulfate et de Dioxyde de titane dans la quasi totalité des dentifrices de la marque. Certains d’entre eux contiennent en plus des allergènes tels que du Benzyl alcohol et du Limonene. La présence de ces composants pose d’autant plus problème pour les dentifrices destinés aux enfants.

On retrouve toutefois aussi des humectant, des arômes ou du calcium très utile pour la dentition. Notons aussi la présence parfois de glycérine (un hydratant).

L’utilisation d’un dentifrice Signal

Un dentifrice Signal s’utilise comme n’importe quel dentifrice. Il n’est pas nécessaire d’en mettre une grande quantité sur votre brosse à dent, une noisette suffit amplement. Le temps du brossage est en revanche important, ainsi que la fréquence. Deux brossages par jour au minimum est requis pour avoir de belles dents ! Dans l’idéal c’est un brossage après chaque repas qu’il faut faire.

N’oubliez pas de rendre visite régulièrement à votre dentiste. Une visite tous les 6 mois est recommandée. Si le dentifrice est un bon soin d’hygiène, il ne protège pas de toutes les caries.

ARTICLES LIÉS