Accueil Actu Quel type de contrat CDI est le mieux adapté à votre situation ?
contrat à durée indéterminée

Quel type de contrat CDI est le mieux adapté à votre situation ?

Si vous êtes à la recherche d’un emploi et que vous recevez une offre d’embauche, le CDI est l’un des contrats qui vous seront proposés. C’est un document qui ne mentionne pas la durée du travail et qui a la particularité d’être bénéfique pour l’employé. Toutefois, il existe plusieurs types de contrats CDI et chaque modèle peut convenir à votre situation.

Le CDI de chantier

contrat à durée indéterminée

A lire en complément : Travaux de maçonnerie : comment les réussir ?

Le CDI de chantier ou d’opération, comme son nom l’indique, est un contrat spécifique au domaine de la construction ou du BTP. Vous êtes appelé à travailler sur un projet et la collaboration prend fin une fois que la mission est réalisée. En d’autres termes, le salarié doit effectuer une opération bien précise, mais ne connaît pas la date de fin à l’avance.

Le CDI de chantier doit préciser entre autres les activités concernées, la taille de la société et les garanties de formation. Il inclut aussi une période d’essai et vous avez droit à environ 25 jours de congés payés chaque année. L’employeur a la possibilité d’y mettre fin pour des motifs réels et sérieux en suivant la procédure classique.

A découvrir également : Comment savoir si un 08 est payant ?

À la rupture du contrat CDI de chantier, le salarié a droit à une indemnité de licenciement et peut même exiger des allocations chômage.

Le CDI intermittent

Le CDI intermittent est un contrat qui convient à une personne qui alterne des périodes de travail et de non travail. Il est notamment mis en place pour les intermittents de spectacle et a pour but de lutter contre la précarité de ce secteur. Il peut être proposé dans des sociétés régies par une convention ou couvertes par un accord d’établissement.

Généralement, celles-ci exercent leur activité par saison, à l’instar du tourisme, de la restauration, du sport ou dans le milieu scolaire. Avec ce contrat, vous continuez de recevoir une rémunération, et ce, même durant les périodes de non travail. Le CDI intermittent doit mentionner entre autres la qualification de l’employé, la durée annuelle minimum de travail et les éléments du salaire.

Le principal avantage de ce type de contrat CDI est que les deux parties peuvent mettre fin à la collaboration de manière consensuelle. Il suffit qu’elles se mettent d’accord sur les conditions de la rupture dudit contrat lors d’un entretien.

Le CDI intérimaire

Le CDI intérimaire obéit pratiquement aux principes d’un CDI de droit commun même s’il ne doit pas être confondu avec le contrat d’intérim. Il est proposé par une entreprise à un salarié dans le cadre de la réalisation de tâches successives. Cependant, il faut attirer votre attention sur le fait que la durée de celles-ci ne peut pas dépasser 36 mois.

Le CDI intérimaire doit mentionner entre autres :

  • les conditions de travail (surtout pour le travail de nuit) ;
  • la zone géographique de mobilité (dans le respect de la vie familiale du salarié) ;
  • les tranches horaires pendant lesquelles vous devez être joignable ;
  • la valeur de la rémunération minimale.

Vous l’aurez compris, avec ce contrat, vous pouvez travailler sur différentes missions selon vos compétences et non avec un seul intitulé de poste. De plus, le CDI intérimaire est conclu entre trois parties, une agence d’intérim, vous, puis la société qui recrute. Pour chaque activité, vous recevez une lettre de mission avec les exigences affiliées à la tâche.

ARTICLES LIÉS