Accueil Actu Assurance vie PLAN EPARMIL : rendement

Assurance vie PLAN EPARMIL : rendement

Les compagnies d’assurance disposent d’une large gamme de produits qui facilitent la vie des bénéficiaires. Ces dernières années, en réponse aux changements et aux nouvelles conditions de vie, de nouveaux produits d’assurance sont disponibles sur le marché. L’un des outils les plus récents est l’assurance vie Plan EPARMIL. Cette police d’assurance est-elle une bonne solution ? Quels sont les avantages que vous pouvez obtenir en y souscrivant ? Voici l’essentiel dans cet article.

Assurance vie PLAN EPARMIL: Que faut-il savoir à propos ?

Souscrire à une police d’assurance-vie, aujourd’hui, est une chose courante. La raison de cette décision est de protéger la famille, qui est la plus chère, au cas où l’assuré décède. Le Plan EPARMIL est une assurance innovante de la société AGPM qui permet aux souscripteurs de se constituer un capital important pour tout incident.

A lire également : Ma cigarette électronique clignote quand je veux fumer ?

Cette solution est considérée comme l’assurance vie en euros la plus avantageuse du marché. En effet, elle offre plusieurs avantages aux souscripteurs. Par exemple, en choisissant la formule EPARMIL, vous assurez la sécurité de votre capital investi principalement en actions. C’est une bonne solution pour garantir que votre épargne est disponible à tout moment. De plus, vous pouvez la récupérer sans payer de frais.

Autres avantages du plan EPARMIL

Le plus intéressant est que la souscription à cette assurance vie est accessible à tous. D’ailleurs, vous pouvez commencer avec un minimum de 50 euros par mois. Son taux de rendement est le meilleur du marché. En effet, l’AGPM permet à ses clients de bénéficier d’un taux de rendement de 1,70 %. Ayant remporté le trophée d’or 2022, ce plan d’épargne assurance vie est également disponible pour les enfants mineurs.

A voir aussi : Travaux de maçonnerie : comment les réussir ?

Les parents ont la possibilité de souscrire à ce plan d’assurance vie pour leur enfant mineur. De plus, le plan EPARMIL est également disponible pour les personnes vivant avec un handicap. En souscrivant à ce plan, vous épargnez pour suffisamment de choses dans votre vie et dans celle de vos proches. Vous bénéficiez aussi d’un très bon avantage fiscal avec ce plan d’épargne.

Que faut-il prendre en compte dans une assurance vie ?

L’assurance-vie exige le paiement d’une prime qui peut être mensuelle, trimestrielle, semestrielle ou annuelle. Elle garantit le versement d’un montant aux proches de l’assuré en cas de décès ou de tout type de maladie ou d’invalidité. En bref, elle représente une protection économique pour la famille dans tous les cas précités. La prime est la commission payée par le preneur d’assurance pour maintenir le contrat d’assurance vie actif. Sa valeur dépend, dans la plupart des cas, de facteurs tels que l’âge, la santé ou les habitudes. Elle dépend également de la couverture que vous souscrivez et du capital que vous engagez en compensation pour les bénéficiaires de l’assurance.

L’assurance-vie offre une protection contre le décès et l’invalidité. Elle représente une aide précieuse pour les membres de la famille en cas de décès ou d’invalidité de l’assuré. C’est surtout le cas où ils dépendent directement de ses revenus ou que ceux-ci sont liés à un prêt quelconque. Lors de la souscription d’une police d’assurance-vie, il est important de savoir clairement quels sont les types d’assurance-vie existants. Il faut aussi connaitre leurs couvertures.

Les différents types d’assurance-vie

Il existe trois types d’assurance-vie :

  • Assurance en cas de décès, également appelée assurance-vie à risque. Il s’agit de l’assurance vie entière et de l’assurance vie temporaire.
  • Assurance-vie, également appelée assurance-épargne-vie.
  • L’assurance-vie mixte, qui combine les deux types précédents.

Le choix entre l’assurance-vie d’épargne et l’assurance-vie à risque dépend de vos préférences. La première est souscrite pour obtenir un rendement sur les primes versées. Par contre, dans la seconde, le bénéficiaire reçoit le capital stipulé au décès du preneur d’assurance. Avec la souscription, le bénéficiaire, qui est le preneur d’assurance lui-même, recevra le capital s’il vit à l’échéance de la police.

Elle consiste à payer des primes qui accordent à l’assuré un rendement. C’est un investissement qui, bien qu’il offre des taux d’intérêt faibles par rapport à d’autres produits d’épargne, présente un risque réduit. Cependant, leur avantage fiscal est qu’ils ne sont pas imposés sur la rentabilité obtenue mais seulement sur la perception de celle-ci.

ARTICLES LIÉS